NOUVELLES AUGER

Boulangerie Auger acquiert la marque Betty – Transaction majeure dans le monde de la boulangerie au Québec

St-Jérôme, le 14 août 2018 – Le Président-Directeur Général de la Boulangerie Auger de St-Jérôme, Guillaume Talbot, est heureux d’annoncer l’acquisition de la marque Betty de la Boulangerie Lanthier, dont le siège social est situé à Baie-d’Urfé dans l’agglomération de Montréal. Cette transaction qui sera complétée, en date du 1er décembre prochain, permet ainsi à la Boulangerie Auger d’élargir considérablement son rayon d’action au Québec et de prendre une part de marché en Ontario. Elle permet également de maintenir une cinquantaine d’emplois et d’en créer près d’une trentaine à l’usine de St-Jérôme. Les emplois des ventes et de la distribution seront préservés grâce à l’intégration des opérations de Betty avec celle de Auger dans une seule et même équipe.

Lire le communiqué

Read the Press release


 Du pain québécois pour Allô Mon Coco

Le président de la Boulangerie Auger, Guillaume Talbot et le président de la chaîne de restauration Allô Mon Coco, Tom Bountis, viennent de conclure une entente qui permettra à la Boulangerie Auger d’approvisionner en pains, les 18 restaurants Allô Mon Coco, spécialisé dans les déjeuners. Cette entente à long terme assurera donc les clients de cette chaîne de restauration de la région de Montréal, que le pain qu’ils consomment est non seulement Québécois, mais qu’il est composé à 100% de farine québécoise.

Lire le communiqué

 


 La Boulangerie Auger produit le seul pain tranché fait à 100 % de blé du Québec

Comment s’y prend-on pour concurrencer les géants du pain tranché que sont Multi-Marques et Weston ?

« Il faut se différencier », répond sans hésiter Raymond Talbot, président de la Boulangerie Auger, de Saint-Jérôme, qui produit 45 000 pains par semaine – 100 fois moins que Multi-Marques.

Lire l’article complet sur lesaffaires.com

 


 Renaître grâce au blé du Québec

Ça joue dur dans le marché du pain tranché. Pour se démarquer (et pour survivre!), l’une des rares boulangeries industrielles de propriété familiale au Québec mise sur le blé de nos agriculteurs.

Quand Raymond Talbot et son fils Guillaume ont acquis la Boulangerie Auger en 2006, l’entreprise de Saint-Jérôme était mal en point. « Un an plus tard, on a décidé de faire le virage vers la farine du Québec, raconte Guillaume. C’était pour nous positionner sur le marché, en nous distinguant des autres pains tranchés. »

Lire l’article complet sur lebulletin.com

 


 Auger achète la Boulangerie Boivin de Sainte-Agathe

La Boulangerie Boivin de Sainte-Agathe-des-Monts passe aux mains de la Boulangerie Auger de Saint-Jérôme. Les deux boulangeries des Laurentides s’associent et for pour consolider leur position à titre de seul boulanger de la région.

Charles Boivin et son personnel de Sainte-Agathe-des-Monts conserveront leur emploi et se joindront à une équipe de 65 travailleurs. Auger dispose de grandes installations modernes de plus de 20 000 pi² à Saint-Jérôme.

Lire l’article complet sur argent.canoe.ca

 


 Premier pain tranché tout québécois

La boulangerie n’entend d’ailleurs pas accepter ce repli québécois et lance officiellement le premier pain tranché fabriqué avec de la farine québécoise à 100 %. Le projet était en gestation depuis plusieurs mois, mais la boulangerie de Saint-Jérôme et les Moulins de Soulanges attendaient de voir la récolte de cette année [2008] avant de se lancer.

Lire l’article complet sur laterre.ca